Arlequin
Retour à la saison

Vendredi 01 octobre • 20h30

Arlequin

Théâtre Centre culturel d'Amay

Avec cette nouvelle création, le comédien et pédagogue Frédéric Ghesquière renoue avec le théâtre populaire ancestral et nous convie à une fête truculente, féroce et poétique.

Vêtu d’un habit rapiécé fait de losanges de tissus de diverses couleurs et porteur d’un masque noir et d’une toque, Arlequin est un personnage incontournable de la commedia dell’arte, rapidement adopté à partir du XVIIe siècle par la plupart des théâtres d’Europe.
Passionné par le jeu masqué, qui fait la part belle à l’improvisation, Frédéric Ghesquière souhaite revenir aux sources mêmes du personnage italien, Arlecchino, un mélange comique de bêtise naïve et de goinfrerie, à l’accent épais.
Pour la première fois, il chaussera ce masque qui le hante depuis longtemps, aussi emblématique qu’insaisissable, cet Arlequin. Pas celui des gravures. Celui d’aujourd’hui.

La bête est lâchée. Sa parole fuse à propos des vastes farces que représentent notre monde, notre société occidentale, nos inégalités sociales, nos manies et c’est un régal !

Conception, écriture et mise en scène : Frédéric Ghesquière, Baptiste Isaia, Loïg Kervahut
Jeu : Frédéric Ghesquière
Coach jeu masqué : Mario Gonzalez
Scénographie et costume·s : François Lefebvre
Lumières : Karl Descarreaux
Musique : Vincent Cahay
Assistanat et coordination des actions culturelles : Alice Laruelle
Régie : Nathanaël Docquier
Complice : Naïma Triboulet
Masque : Renée Van Hille, Frédéric Ghesquière
Conseils avisés : Françoise Bloch, Anne-Marie Loop

Une production de la compagnie du Singe Nu.

En coproduction avec le Théâtre de Liège, l’Ancre, Arsenic2 et DC&J Création, avec le soutien de la Fédération Wallonie-Bruxelles.
Avec l’aide du Centre Culturel d’Amay, des Acteurs de l’Ombre, du Festival de Liège, de la Halte et du Foyer culturel de Jupille-Wandre.