Marc-Antoine Le Bret – Annulé
Retour à la saison

Samedi 02 avril • 20h30

Marc-Antoine Le Bret – Annulé

Théâtre Centre culturel de Huy

Nous sommes donc au regret de vous annoncer que le spectacle de Marc-Antoine Le Bret du samedi 2 avril 2022 est annulé. Une nouvelle date est déjà fixée en mars 2023. Des précisions arriveront avec la présentation de la saison 2022-2023. 

Nous allons d’effectuer le remboursement de vos places (pour les achats de groupe, le remboursement de l’ensemble des places sera versé sur le compte de la personne ayant effectué la réservation). Surveillez votre compte en banque : en fonction de votre organisme bancaire, il est possible que quelques jours s’écoulent avant que le montant ne vous parvienne.

Si vous constatez un problème concernant vos remboursements, merci de ne contacter que l’adresse suivante : info@ccah.be.

Nous restons à votre disposition et vous remercions pour votre compréhension. 

L’équipe du Centre culturel  


« La question que je me pose le plus ? Pourquoi j’imite ? 
Imiter est peut-être mon seul moyen d’expression. Pouvoir parler de tout, de nous, de moi plus tous ceux qui le veulent. Avec des voix qui ne sont pas les miennes (ce n’est pas plus mal), des attitudes qui appartiennent à d’autres (et heureusement), je me dévoile plus qu’il n’y paraît. 
La vie, la politique, le sport, le cinéma, Laurent Delahousse, tout le monde y passe, y compris moi. Dans un rythme effréné, mes textes vont piquer.
Alors par qui je commence ? » 
Marc-Antoine Le Bret a cartonné dans des émissions aussi différentes que celles de Laurent Ruquier, Cyril Hanouna ou sa chronique quotidienne à la radio. Sur scène, il livre une performance tout en générosité : à la justesse de l’imitation et au mimétisme physique, il ajoute énormément de punchlines et de modernité.

De Macron à Mélenchon, de Kylian Mbappé à Jean Lassalle en passant par le Pape, Yann Barthès ou Vincent Cassel : avec lui, c’est l’imitation sans limitation !

Distribution

De et par Marc-Antoine Le Bret.
Un spectacle présenté par Cedrole.
Jean-Philippe Bouchard Productions.