ZunicpriX II
Retour à la saison

Samedi 03 décembre Dimanche 15 janvier

ZunicpriX II

Arts plastiques Galerie Juvénal

C’est en 1967 que Jacques Putman, éditeur et critique d’art, lançait le concept des « Suites Prisunic » (1967–1972). Le principe : des estampes originales réalisées par des artistes reconnus (Ernst, Nikki de Saint Phalle, Tinguely, Alechinsky…), éditées à 300 exemplaires et vendues au prix de 100 francs français dans les magasins « Prisunic ». Avec ZunicpriX II, clin d’œil en verlan à cette initiative, la Fondation Bolly-Charlier rend hommage, avec une fréquence plus ou moins régulière, à ce concept novateur de vulgarisation et de diffusion de la culture en proposant pour la seconde fois l’exposition et la vente d’œuvres multiples, reproductibles.

La première édition en 2020 présentait une belle variété de gravures, l’édition de cette année réunit des productions des étudiants de l’ESA Saint-Luc Liège, section photographie, afin de contribuer à financer leurs projets, voyages d’études ou autres. Ceux-ci, en résidence ici et là (Charleroi en 2021, Anvers au printemps 2022, le Condroz tout récemment), proposent des images inédites et variées, à mi-chemin du documentaire et d’une poésie singulière, diversifiée. En l’occurrence, une sélection a été opérée avec leurs professeurs d’atelier parmi les images réalisées à Anvers, avec une contrainte serrée de temps et d’espace : exploration urbaine, promenade au gré de l’estuaire ou de la lumière, capture des visages croisés ou des instants insolites ; ou encore des séries parfois plus construites ou plus conceptuelles, tournant autour de l’architecture, de l’urbanisme, de l’aménagement souvent particulier du territoire de cette fascinante et mouvante métropole. Loin du spectaculaire, l’exercice d’un « œil multiple » et l’expression de belles sensibilités en devenir…

L’exposition fait en outre la part belle aux productions d’un collectif photographique (plus ou moins) local : mettons, entre Vinalmont et les abords de Namur. Sous un nom, « Filtre 2 », qui fleure bon l’écologie du regard, le retour aux valeurs saines et l’amour du bon vieil argentique, ce collectif est actif depuis pas mal d’années sous l’impulsion initiale, notamment, de Baudoin Lotin. Plusieurs artistes, déjà exposés à Huy ou Marchin à l’une ou l’autre occasion (Ariane Colon, Cécile Minet, Christine Sepulchre, Michel Cleeren, Philippe Houbion, Laurent Zanotto…) poursuivent, seuls ou en commun, leurs explorations en noir et blanc, leurs recherches plus introspectives ou engagées, leur approche documentaire ou plus expérimentale. Là aussi : richesse, qualité, variété !

Un événement collectif sous le signe du partage et du plaisir de l’image photographique, une invitation au voyage modeste et à la découverte de l’art pour toutes et tous…

Une proposition de la Fondation Bolly-Charlier. Avec la collaboration de l’Artothèque de la
Province de Liège, l’ESA Saint-Luc Liège et le collectif Filtre 2. Avec le soutien du Groupe SOWALFIN.


Vernissage le vendredi 2 décembre à 18h30.
Exposition accessible les mercredis et les weekends de 14h à 18h.
Entrée libre.

© Celia Renard, «Anvers»